dimanche 23 mars 2014

T'as les boules ?



Les boules façon oeufs de pâques, je veux dire.

Quoique, les batraciens doivent aussi les avoir : c'est bien beau d'avoir du bois certifié PEFC durable... pour l'exploitant, mais le moindre passage d'engin lourd fait des fossés de drainage mortels.


Conséquence, super surpopulation dans la seule et unique mini-mare restante.


J'ai pris ma pelle et refait un peu les cavités laissées dans les traces de pneus d'engins, le soir même de nouveaux locataires étaient bien contents !




Pourtant il ne fait pas chaud, l'herbe est givrée.



Un härgelofener "de la grande surface"... curieux de voir s'il va tenir !


Au petit matin, on se réchauffe avant d'aller bosser





- Mhhh, fameux ce mammouth !

J'ai par contre dû lui expliquer que ceux-ci ne se mangent pas.

C'était plutôt facile, elle s'est vite résignée pour laisser les canards tranquilles, par contre la veille, deux hermines sont passées devant moi sur 50m le long du ruisseau, la chienne a failli devenir folle pour les poursuivre, elle a même plongé dans le ruisseau.
Mais de toute façon, c'était peine perdue, la vitesse à laquelle elles évoluent est impressionnante, et elle empruntent indifféremment le bord du ruisseau ou l'eau ! Elles ont zig-zagué en traversant le ruisseau quasiment tous les 4m, et pourtant, même après chaque bond sous l'eau elles sortent totalement sèches.

3 commentaires:

geispe a dit…

intéressant... elles étaient blanches ou brunes, les hermines ?

Hom DBois a dit…

Brunes à petit bout de queue noire. Elles se suivaient à distance (environ 25m/5s entre elles, donc elles ne se voyaient pas) mais exactement le même parcours d'après ce que j'ai vu.

geispe a dit…

je posais la question parce qu'elle est en principe blanche en hiver... et elle change de poil ensuite...
le bout de la queue noir permet effectivement de la reconnaître.